fbpx

Prévention des incendies dans l’industrie du recyclage

L'industrie du recyclage en France possède le plus haut niveau d'incendies signalés de toutes les industries.

Prévenir les risques d'incendie

Si les avantages du recyclage sont connus depuis des années, ce que les gens ignorent souvent, ce sont les risques qu'il comporte.

L'industrie des déchets traite un certain nombre de matériaux potentiellement combustibles, des aérosols aux batteries lithium-ion, en passant par les déchets combustibles et les emballages souillés.

Et lorsque tous ces matériaux sont rassemblés et traités, les risques d'incendie sont élevés.

En fait, l'industrie du recyclage en France possède le plus haut niveau d'incendies signalés de toutes les industries. C'est pourquoi l'un des principaux recycleurs français s'est tourné vers la technologie de notre partenaire Hikivision pour les aider.

les caméras thermographiques permettent de prévenir les incendies

Le défi

En plus des risques évidents causés par les incendies, il existe également des implications environnementales et financières importantes.

Je pense notamment aux dommages pouvant être causés aux machines, qui peuvent coûter des millions. L'industrie est en outre réglementée par la DREAL, et les recycleurs sont tenus d'équiper leurs sites de matériel de prévention des incendies.

Pour être efficace, il est important de détecter un incendie le plus tôt possible et d'alerter rapidement les autorités compétentes. Le système doit également tenir compte des contraintes opérationnelles existantes du site, comme le temps de travail, et la chaleur générée par les équipements de l'utilisateur final (chariots élévateurs, grues, camions, lignes de tri, presses à balles, etc...).

Afin de lutter efficacement contre les risques d'incendie, le système doit s'intégrer à l'infrastructure de prévention des incendies installée dans les locaux. Cela va des méthodes de compartimentation, comme la gestion des portes coupe-feu et la commande des rideaux d'eau, aux dispositifs d'"extinction" des incendies, comme les canons à eau et les électrovannes.

L'un des défis était de concevoir le système de manière précise afin que la caméra puisse fonctionner sans problème avec les canons à eau. En particulier, le système devait être conçu de telle sorte que le site de recyclage puisse annuler la pulvérisation d'eau en cas de fausse alerte, bien que cela soit très rare.

caméra vidéo sur ligne de tri

La solution

Le centre de recyclage a donc décidé d’installer une grande variété de caméras Hikvision, y compris des caméras dômes bi-spectrum (DS-2TD4136T), des caméras à tourelle thermographique (DS-2TD1217-2) et des caméras cubiques thermographiques (DS-2TA21-2AVF ou DS-2TD3017).

Une caméra thermographique en dôme est installée au centre d'un grand bâtiment sur le site. Tout objet dont la température est supérieure au zéro absolu émet une quantité détectable de rayonnement, appelée "émissivité". La caméra peut détecter un changement dans l'émissivité d'un objet ou d'une surface lorsque la température augmente, par exemple, et peut donc déclencher une alerte.

Dans cette solution de recyclage, les canons à eau sont configurés pour répondre à ces changements. Les canons à eau sont placés à droite et à gauche de la caméra dôme, dans le cadre du processus d'"extinction". L’installateur doit donc calibrer les dispositifs de sorte que lorsqu'une température élevée est détectée, le canon concerné réagisse immédiatement en pulvérisant de l'eau dans cette zone spécifique. L'amélioration d'une caméra thermique permet de détecter et d'éteindre très rapidement un incendie.

caméra thermique dans centre de tri

Cependant, l'accent est, bien sûr, mis sur la prévention. C'est pourquoi le système effectue des tests réguliers. Un test de mouvement quotidien et un signal électrique vérifient l'intégrité des lignes contrôlant les vannes d'incendie. Toute anomalie détectée lors de ces opérations envoie un message d'erreur au panneau d'incendie où l'opérateur peut prendre les mesures nécessaires sans délai.

En outre, des caméras thermographiques (DS-2TD2136T-10) et des caméras bi-spectrum (DS-2TD2636T-10) ont été installées à l'intérieur et à l'extérieur du site afin de surveiller le papier, le plastique, le bois, le métal et le stockage des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE). Même le tapis roulant de la machine de tri est couvert par une caméra cubiques thermographique (DS-2TA21-2AVF). Cela empêche les déchets brûlants de pénétrer dans la machine.

Enfin, le gardien du site utilise une caméra thermographique portative (DS-2TP31-3AUF) pour vérifier manuellement les alertes ou les points sensibles lors des "rondes" de surveillance.

caméra vidéo dans centre de tri

Les résultats

Le système est configuré pour envoyer des alertes lorsqu'un point chaud est détecté. Dans la journée, cela prend la forme d'une "alarme" dans le centre de surveillance du site, d'un appel au responsable du site et/ou d'un message sonore par haut-parleur sur le site lui-même. La nuit, l'alerte est envoyée à un centre de surveillance à distance, où un opérateur peut alors vérifier s'il s'agit d'un véritable incendie et appeler les pompiers. Le gestionnaire du site est également informé par le centre de télésurveillance.

Depuis l'installation des caméras, de nombreux incendies ont été détectés immédiatement sur le site de recyclage au cours de l'été.

Grâce à ces technologies de pointe, le responsable du centre de recyclage a systématiquement pu comprendre ce qui s'est passé à chaque déclenchement d’incendie. A titre de comparaison, avec des détecteurs d'incendie traditionnels, il n’aurait eu, au mieux, qu’un signal sans aucune information sur la façon dont l'incendie s'est déclenché.

L'utilisation de différentes caméras thermiques permet de réduire le nombre d'incendies dans ce secteur à haut risque.

Cela a un effet positif sur les coûts de l'entreprise de recyclage, mais aussi, et surtout, réduit les risques pour les personnes et l'environnement autour du site.

Retrouvez l'intégralité de cette étude de cas réalisée par les sociétés Hikvision et MyLinks en cliquant ici.

Sécurité d'entreprise Systèmes d'alarme Vidéosurveillance

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous reading
Prévention des incendies dans l’industrie du recyclage
Next reading
Les caméras de comptage ne respectent pas la RGPD